• 1
lundi, 02 mars 2015 11:32

Test : Tales from the Borderlands Episode 1

Écrit par

On ne présente plus Telltale Games, spécialisé dans l'adaptation de franchises connues telles que The Walking Dead ou Game of Thrones sous forme de jeux vidéo par épisodes. JV le Mag leur a d'ailleurs consacré un dossier entier dans le numéro 15 dont je vous conseille fortement la lecture d'ailleurs (ainsi que de prendre un abonnement au magazine) !

JV Le Mag 15 Telltale Games

Aujourd'hui, je vous propose donc le test d'une des dernières créations Telltale Games : Tales from the Borderlands.

Tales from the Borderlands est directement tiré de l'univers de Borderlands, un jeu vidéo créé en 2009 par Gearbox software et qui a connu depuis 2 suites à succès : Borderlands 2 et Borderlands : The Pre-Sequel. Tout comme avec Retour vers le futur, Jurassic Park ou plus récemment The Walking Deads, Telltale Games nous sert une fois de plus non pas un jeu vidéo par épisode tiré d'une oeuvre cinématographique mais une toute nouvelle aventure, basée sur le monde et les personnages de la franchise vidéo-ludique Borderlands. Vu le succès rencontré par la franchise, l'enjeu est élevé pour le studio. Défi relevé ?

Tales from the Borderlands : timeline

Tales from the Borderlands se déroule après les événements de Borderlands 2 (et donc par extension après ceux de Borderlands et de Borderlands The Pre-Sequel). Vous incarnez Rhys, un employé cyborg de la firme Hyperion (vous savez, ceux qui ont fabriqué une partie de l'arsenal disponible dans les autres opus) dont le rêve est de devenir le nouveau Beau Jack. Mais vous incarnerez aussi Fiona, une escroc de Pandore qui rêve de l'arnaque de sa vie. Rhys descend sur Pandore avec son acolyte, Vaughn, pour acheter une clé de l'arche au nez et à la barbe de leur nouveau patron : Vasquez. Pour l'acquérir, ils rencontrent August, un personnage un peu louche de la planète Pandore qui détient une clé de l'arche mais tout ne se passe pas comme prévu... Les deux héros, Rhys et Fiona, seront bientôt lancés à la poursuite de la mallette d'argent, tous deux convaincus qu'elle leur revient de droit. Malheureusement, la récupérer ne va pas se révéler être l'opération la plus facile...

 Tales from the Borderlands : August, Vasquez, Fiona, Sasha, Rhys, Vaughn

Dès les premières minutes du jeu, on reconnait tout de suite la direction artistique en cel shading façon bande dessinée chère à la franchise Borderlands. Les graphismes sont assez soignés bien que parfois perfectibles et on est tout de suite replongé dans le monde de Pandora. Peut être à déplorer, la maniabilité de certaines phases d'exploration n'est pas toujours au rendez vous mais elles sont si peu nombreuses que l'on s'en accommodera (mais c'est la dernière fois hein !).

L'intrigue démarre avec Rhys dont nous avons le contrôle des décisions qui vont planter le décors de l'intrigue. Les choix s'enchainent à un bon rythme, ni trop présents ni trop peu, et à chaque demande d'action, 4 choix différents s'offrent à nous sous forme de QTE. Chacune de vos décisions modifiera la perception que les autres ont de vous alors prenez garde de ne pas vous mettre tous le monde à dos ! L'histoire est donc très bien rythmée et cela s'enchaine parfois assez vite lors des combats où il faudra appuyer rapidement sur la bonne touche du pad au risque de se voir renvoyé au dernier checkpoint ! De temps à autres, vous pourrez explorer certaines petites zones grâce à l'oeil bionique de Rhys et bien que ces explorations n'ont pas vraiment d'utilité ni d'intérêt et auraient même tendance à couper un peu le rythme du jeu, il faut admettre qu'elles permettent d'en savoir un peu plus sur l'environnement qui nous entoure et le monde de Pandora.

Tales from the Borderlands : le choix de la tactique du Loaderbot

Vous pourrez également contrôler Fiona en alternance avec Rhys mais ce ne sera pas vous qui déciderez quand contrôler l'un ou l'autre des personnages. En effet, c'est le jeu qui fera la transition entre chaque personnage en modifiant l'interface de QTE, plutôt Steampunk futuriste avec Rhys et Far West pour Fiona. Les compagnons respectifs de chacun des deux protagonistes seront présents au départ mais beaucoup trop peu exploités par la suite. Dommage, le jeu aurait gagné en épaisseur. Les personnages rencontrés tels que Vasquez ou bien August sont tous haut en couleurs et totalement dans l'esprit déjanté de l'univers Borderlands.

Avec sa durée de vie d'environ 1h30 (j'ai bien pris mon temps), ce premier épisode avait comme un goût de trop peu et j'attends la suite avec impatience tout en espérant qu'elle sera cette fois ci au moins sous titrée en français, la version actuellement disponible étant en VOST Anglaise. L'épisode 1 est actuellement disponible sur Xbox 360, PS3, Xbox One, PS4 et PC, ainsi que sur iOS et Android, les 4 autres sont à paraitre.

Ce test a été réalisé a partir d'une version commerciale.

Sponsornot : Zéro collaboration

Exe

Qualifié de Geek depuis mon plus jeune âge, Twit-Addict et un peu râleur sur les bords, je m'intéresse à tout ce qui touche les nouvelles techno. Passionné d'informatique, de jeux vidéo, de cinéma et de création numérique, il m'arrive également d'explorer les domaines de la photographie et du DIY.

www.exe-prod.com/

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
Entrez dans le monde de la haute voltige avec le T.16000M FCS Hotas !
Trouvez les meilleurs accessoires disponibles pour Samsung Galaxy S8