• 1
samedi, 07 novembre 2015 18:29

Paris Games Week 2015 : mon bilan

Écrit par

Comme chaque année depuis maintenant 6 ans (la première édition s'est tenue en 2010), la capitale accueillait la Paris Games Week Edition 2015 et je fais partie des chanceux qui ont pu obtenir une accréditation ! J'y étais et voici mon bilan (un peu à la bourre il est vrai ^^').

Comme chaque année, le salon s'est déroulé au parc des expositions de la porte de Versaille sur 5 jours (du 28 octobre au 1er novembre). En 2010, la PGW a attiré 56587 visiteurs pour sa première édition et n'occupait que 14000m² du parc des expositions. En 2015, 307000 passionnés de jeux vidéo se sont rués sur les 60000m² occupés par les différents stands ! Comme vous pouvez le constater, en l'espace de quelques années, le SELL a réussi a créer et pérenniser un événement capable de rivaliser avec son voisin Allemand, la Gamescom, qui a attiré cette année 345000 visiteurs et rien que pour ça, ils peuvent être fiers d'eux.

Malgré cette affluence record, la circulation dans les allées m'a parue moins pénible que les autres années et pour cause, les voies de circulation entre les stands ont été élargies et je l'ai clairement ressenti.

Autre gros point positif, c'est la création de la Paris Games Week Junior avec ses 2000m² dédiés aux enfants avec des bornes de jeu, les traditionnels jeux tels que Skylanders ou LEGO Dimensions, un gros stand UCPA avec des activités physiques réservées aux enfants... Ce nouvel espace a procuré selon moi 2 avantages :

- isoler les enfants du gros de la foule et du bruit

- les mettre à l'abri des licences qui leur sont habituellement déconseillées

Paris Games Week : le coin des enfants dans un hall séparé

Dans cet espace, on pouvait également retrouver une partie dédiée au jeu vidéo français, car oui, il y a d'excellents jeux vidéo créés par des français, un espace consacré littérature vidéo-ludique et la collection PGW par Iddealizse.

Paris Games Week : Amplitude Studios à l'honneur

Venons en maintenant à la partie qui intéressera les plus agés ou les plus hardcore gamer d'entre vous, je parle bien entendu des gros éditeurs, ceux qui orchestrent avec brio (ou pas) la sortie de leurs futurs fers de lances !

Comme chaque année, nous avons eu le plaisir de retrouver les 3 gros constructeurs à savoir Microsoft, Nintendo et Sony avec chacun leurs arguments pour attirer la foule sur leurs rangs. Parmi les éditeurs, nous avons pu retrouver Square Enix, Ubisoft, 2K (dont c'était la toute première participation) ou encore Bandai Namco (d'ailleurs, merci de me rendre mon dragon quand vous aurez fini de vous amuser avec !).

Paris Games Week : Merci de me rendre mon dragon à la fin du salon

Nintendo occupait comme à son habitude l'entrée du hall avec un énorme stand dédié à sa console : la Wii U. On pouvait par ailleurs retrouver Splatoon, les Amiibo ou encore une compétition de Super Smash Bros sur la scène. Bien évidemment, l'environnement portable du constructeur n'était pas en reste avec de nombreuses Nintendo 3DS à disposition pour essayer les tout derniers hits ou ceux à venir.

Paris Games Week : Platoon sur le stand Nintendo

Sony a également dégainé l'artillerie lourde avec le très attendu Uncharted 4 qui a fait se presser des milliers de joueurs impatients de tester en avant première ce futur hit.

Paris Games Week : Uncharted 4, une des grosses attentes des fans de Sony

Pour enfoncer le clou, Playstation avait sous son aile Star Wars Battlefront avec son TieFighter ou son quadripode gardant le stand sur lequel on pouvait observer des files d'attente de folie quelle que soit l'heure de la journée. 

Du coté du géant de Redmond, Halo était à l'honneur avec un très gros stand collé à un autre très gros stand... celui de Tomb Raider, une exclue temporaire Xbox One / PC qui basculera prochainement chez Sony.

Fifa 16 était également de la partie aux cotés de Forza 6 dont le stand était équipé de sièges RSeat et de volants Thrustmaster pour une immersion totale.

Mais un tout petit stand, coincé entre le terrain de foot et la piste en asphalte a retenu toute mon attention... Je vous parle bien entendu du très attendu Quantum Break qui n'en fini pas de nous faire patienter ! Après un rapide topo d'un des développeurs du jeu, la séquence vidéo est lancée pour notre plus grand bonheur... Le système de maîtrise temporelle est absolument époustouflant ! Vous avez vu Interstellar ? Et bien la gestion de l'espace temps du film représente assez bien ce que l'on peut faire dans Quantum Break, maîtriser les événements avec le temps qui passe. Nous avons par ailleurs appris que le jeu sera vécu du point de vue du héros, tandis que la série qui sera rattachée au jeu se déroulera quant à elle coté méchant. Cela nous permettra d'avoir les 2 points de vue, pour peu qu'on possède une Xbox One car Quantum Break est une exclusivité Microsoft !

Paris Games Week : Quantum Break, un hit annoncé !

Mon degré d'attente pour ce jeu ? 

ATTENTE OVER 9000 !!!

Un autre stand, beaucoup plus gros celui là, m'a également attiré comme un aimant attirerait un trombone, je vous parle bien évidemment de The Divsion du géant Ubisoft. Cela fait longtemps maintenant que nous avons notre petit rituel annuel du Far Cry + Assassin Creed et il était vraiment temps que cela change un peu... Le message semble avoir été reçu chez Ubisoft qui nous proposera au printemps 2016 sa nouvelle franchise : The Division.

Paris Games Week : The Division est là !!!

Le pitch est simple. Inspiré par l'opération Dark Winter (simulation d'une attaque bioterroriste) et de la Directive 51 (directive présidentielle en cas de catastrophe majeure), dans le jeu, une maladie se propageant lors du Black Friday provoque la chute des États-Unis en cinq jours. L'action se passerait deux semaines après la catastrophe à New York. Le joueur incarne un "agent" de la division (the division) qui doit établir une base et "reprendre" New York qui est en proie au chaos depuis la mise en quarantaine de la ville pour stopper la propagation du virus.

La queue en valait la chandelle, j'ai pris place sur mon siège devant une Xbox One qui vrombissait d'impatience de nous voir jouer avec Pitch... Dès le départ, direction la dark zone pour récupérer et extraire l'objectif. J'ai adoré la vue façon Gears of War avec un système de couverture similaire. L'interface est plutôt réussi et le gameplay intuitif. En quelques secondes, les balles pleuvaient sur nos ennemis... et sur nous par la même occasion.

The Divsion : ma plus grosse attente de 2016 !

Les graphismes sont vraiment très beaux malgré les vidéos qui nous ont été présentées récemment et qui ont provoqué une vague d'indignation parmi les joueurs, comparant la toute première vidéo qui nous avait été montré avec les plus récentes, et pointant du doigt le downgrade graphique... La beta arrivant prochainement devrait confirmer la qualité graphique du jeu !

Les 15 minutes de test sont passées à une vitesse folle... Cela va être dur de patienter jusqu'en mars, bien que l'on devrait avoir une ou deux sessions de beta d'ici là.

Au détour des allées, j'ai également pu tomber sur les stands de The Witcher, Dark Souls 3, Just Cause 3, Battleborn, et tout un tas d'autres jeux aux qualités diverses et variées !

Coté constructeurs et revendeurs spécialisés, on a pu retrouver comme d'habitude Turtle Beach, Stealth Gamer, Burn Controller... Un stand assez imposant était occupé par Thrustmaster qui nous présentait la quasi totalité de son éco-système dédié au racing.

Paris Games Week : Thrustmaster nous présente son savoir faire

On pouvait notamment retrouver ses différents volants adaptables sur ses bases T300 ou TX Wheel, en cuir ou en Alcantara pour certains !

Paris Games Week : Thrustmaster nous présente sa gamme de périphériques racing

Un des gros poles de cette édition 2015 est la scène esport. Que ce soit LDLC, ROCCAT, Orange Jeux, l'ESL ou encore le Meltdown... Chacun a voulu proposer un aperçu de ce qu'est l'esport, probablement pour promouvoir ce sport auprès du grand public. Chez Orange Jeux, on a donc pu voir Bruce Grannec (champion du monde de Fifa) défier son public sur scène. Chez LDLC, on était plutôt branché Starcraft / League of Legend tandis qu'au Meltdown Counter Strike a occupé la majeur partie du programme. Et l'ESL a une nouvelle fois rempli la totalité de ses sièges et même plus pour la compétition League of Legend !

Paris Games Week : l'esport à l'honneur !

La VR que tout le monde attend était également de la partie avec HTC qui nous présenté son HTC Vive développé en partenariat avec Valve.

Paris Games Week : la VR est en marche !

Le stand énorme renfermait les précieuses lunettes que je n'ai malheureusement pas pu tester faute de temps mais d'après les retours que j'ai pu en avoir, il semblerait que ce soit une vraie tuerie !

Contrairement à l'année dernière, les stands de vente de goodies et autres accessoires étaient un peu moins nombreux et tous concentrés au même endroit. Les points de restauration étaient également disposés judicieusement sur le pourtour du hall pour faciliter leur accès et surtout conserver une bonne cohérence dans l'organisation générale du salon.

Si l'on compare la Paris Games Week à d'autres salons, on peut constater que le salon parisien a un peu de mal a attirer de grandes quantités de cosplayers de qualité. Certes, certains comme Lilidin par exemple, qui font du cosplay d'excellente qualité, étaient présents mais en nombre beaucoup trop minime, c'est dommage.

Pour conclure, j'ai vraiment été emballé par cette édition 2015 du salon. On a vraiment l'impression que l'organisation  a pris en considération les remarques formulées sur les éditions précédentes pour améliorer ce grand rendez vous des gameurs et des geeks de tous poils et c'est tant mieux ! Vivement l'année prochaine !

Retrouvez toutes mes photos sur la galerie dédiée !

Sponsornot : Zéro collaboration

Exe

Qualifié de Geek depuis mon plus jeune âge, Twit-Addict et un peu râleur sur les bords, je m'intéresse à tout ce qui touche les nouvelles techno. Passionné d'informatique, de jeux vidéo, de cinéma et de création numérique, il m'arrive également d'explorer les domaines de la photographie et du DIY.

www.exe-prod.com/
Plus dans cette catégorie : « Event : Mad Max Preview : Assetto Corsa »

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
Allez sur LDLC.com pour comparer les Cartes Graphiques PC
Entrez dans le monde de la haute voltige avec le T.16000M FCS Hotas !
Trouvez les meilleurs accessoires disponibles pour Samsung Galaxy S8