• 1
dimanche, 10 avril 2016 21:14

Test : Emergency 2016

Écrit par

J'ai reçu il y a quelques jours un exemplaire de Emergency 2016, le dernier opus de la célèbre franchise de Deep Silver.

1. Présentation :

Emergency 2016 est édité par Deep Silver (Metro 2033 / Metro Last Light / Ryse / Dead Island...) et développé par Sixteen Tons Entertainment (la série des Emergency principalement). Il est paru en octobre 2015 J'ai été quelque peu étonné de recevoir un jeu PC au format physique car aujourd'hui, ce n'est vraiment pas monnaie courante avec toutes les plateformes légales de jeux dématérialisés...

Ne disposant pas de lecteur dvd sur mon PC (c'est un choix personnel), j'ai dû ruser pour l'installer...

 

2. Synopsis :

Si vous avez toujours rêvé de commander des pompiers, la police, le SAMU ou des ambulanciers en tant que chef des opérations, nous avons un job pour vous! La nouvelle carte médiévale vous emmène dans une Cologne ravagée par la peste à l'ombre de la toute nouvelle cathédrale. En tant que médecin combattant la peste, vous tentez d'endiguer l'épidémie avec les remèdes de l'époque. Des siècles plus tard, la peste frappe à nouveau, et vous devez la combattre dans nos métropoles modernes...

Emergency 2016 : la peste noire sévit !

 

3. Graphismes :

Les graphismes sont loin d'être moches mais ils souffrent d'un manque de finesse indéniable. Emergency 2016, paru fin octobre 2015 n'a clairement pas les graphismes à la hauteur d'un Anno 2070 (paru en 2012) ou même d'un Anno 2205 (paru à la même période) et c'est vraiment dommage. Le jeu aurait vraiment gagné à être plus beau car dès que l'on zoom un peu pour suivre une intervention de prêt, un aliasing très prononcé apparait et cela devient assez dérangeant à la longue.

 

4. Gameplay :

Le gameplay d'Emergency 2016 est plutôt pas mal. Les interventions de routine s'enchainent et on doit ainsi gérer parfois plusieurs incidents simultanément. Au programme :

- personnes blessées

- voitures accidentées

- incendits

- vols

- déminage

- et quelques autres réjouissances

Emergency 2016 : l'aliasing est présent mais les interventions rattrapent le coup

Lors des interventions, il faut absolument tout prendre en compte et diriger les différentes unités d'urgence en même temps si on ne veut pas se laisser déborder. Lors d'un accident de voiture avec incendie par exemple, il faudra :

- éteindre l'incendie (pompiers)

- tenir la foule a distance (police)

- désincarcérer la victime (pompiers)

- prodiguer les premiers soins (médecin urgentiste)

- évacuer la victime (ambulance)

- évacuer la carcasse de la voiture (dépanneuse)

Lors des grosses interventions, vous devrez également engager plus de moyens pour prendre en charge rapidement les victimes et régler le problème le plus vite possible, avant qu'une nouvelle intervention n'apparaisse à un autre endroit de la carte. J'avoue que la gestion des interventions est assez réaliste par rapport à ce qu'il se fait dans la vie réelle. Chaque type d'engin a sa propre spécificité et plus vous traiterez d'interventions, plus vous accumulerez des crédits qui vous permettront d'acheter des véhicules supplémentaires pour traiter encore plus d'incidents simultanément !

 

5. Conclusion :

Si Emergency 2016 pêche un peu par ses graphismes un peu limites par rapport à ce que l'on est en droit d'attendre aujourd'hui, la gestion des interventions vraiment très proche de la réalité rattrape plutôt bien le coup. Si vous aimez les jeux de gestion, vous ne vous attarderez donc pas sur le graphisme mais bel et bien sur la partie jeu de gestion qui permet de zapper rapidement l'aliasing omniprésent et de se concentrer uniquement sur le sauvetage des personnes et des biens. On soulignera l'excellente transition entre la période "Peste Noire" et le présent, très bien gérée par Deep Silver. Emergency 2016 est disponible à 39.99 euros sur Amazon.

Sponsornot : Gratuit

Exe

Qualifié de Geek depuis mon plus jeune âge, Twit-Addict et un peu râleur sur les bords, je m'intéresse à tout ce qui touche les nouvelles techno. Passionné d'informatique, de jeux vidéo, de cinéma et de création numérique, il m'arrive également d'explorer les domaines de la photographie et du DIY.

www.exe-prod.com/
Plus dans cette catégorie : « Test : Just Cause 3 Test : Quantum Break »

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération d'un administrateur.
  • Aucun commentaire sur cet article.
Entrez dans le monde de la haute voltige avec le T.16000M FCS Hotas !
Trouvez les meilleurs accessoires disponibles pour Samsung Galaxy S8